Un peu d'Histoire

Le Lycée Professionnel Gustave Eiffel est un lycée relativement récent, mais il est aussi au cœur de l'héritage des évolutions du système éducatif et de sa volonté d'éduquer l'ensemble de la population française amorcée dès le 19e siècle.

1- Des locaux anciens

Le lycée occupe les locaux d'une ancienne école primaire de jeune fille. Cela est encore gravé au-dessus de la porte d'entrée.

Suite aux lois de Jules Ferry rendant l'enseignement primaire obligatoire pour les jeunes de 07 à 13 ans, la fin du 19e siècle voit la construction d'un nombre considérable d'écoles primaires. C'est ainsi qu'en 1884 les écoles primaires Camou sont construites, pour scolariser cette partie du 7e arrondissement alors en plein essor. La mixité n'existe pas et il y a donc deux écoles : une pour les filles et une pour les garçons, elles occupent la totalité du trottoir côté impair de la rue du Général Camou.

L'architecture est typique de la 3e République : mélange de pierres et de briques, les fenêtres côté cour sont entourées de mosaïques. Le buste de Jules Ferry, à l'angle de la Rue Camou et de l'avenue de la Bourdonnais rend hommage au ministre et illustre cette première époque.

La Tour Eiffel, elle, ne sera construite que 5 ans plus tard et viendra surplomber le bâtiment depuis le Champ de mars au bout de la rue.

2- Un développement continu

L'établissement va évoluer et développer des cours complémentaires industriels, pour les garçons, et commerciaux, pour les jeunes filles, pour parfaire l'instruction après la primaire.

Dans les années 1950 un troisième étage est construit pour accueillir une population croissante. L'établissement devient un Collège d'Enseignement Commercial.

A l'entrée, dans une vitrine, le visiteur peut voir l'évolution des outils utilisés tout au long de ces années et liés à la bureautique, des premières machines à écrire à la clef USB !

3- Du LEP de la rue Camou au lycée Professionnel Gustave Eiffel

Le besoin de formation évolue encore avec la création du collège unique par la loi Haby en 1975 et la nécessité d'accentuer la formation professionnelle dans le secondaire.

Le 16 septembre 1981 le CEC devient donc un lycée d'enseignement professionnel économique, par la décision 2643 du ministre de l'Education Nationale et la publication d'un décret daté de ce jour. Comme il se situe rue Camou, élèves et professeurs l'appellent le LEP Camou, mais ce n'est pas son appellation officielle, il n'a en fait aucun nom !

Avec les lois de décentralisation de 1983 et le décret de 1985, le lycée acquiert le statut juridique d'Etablissement Public Local d'Enseignement (EPLE). Le 26 mars 1986 le Conseil d'administration du lycée exprime alors le vœu que le lycée porte le nom de Gustave Eiffel en raison de sa proximité avec la Tour.

Or, à la même époque un autre lycée parisien veut également porter le nom de Gustave Eiffel. C'est un lycée industriel qui prépare aux métiers de la construction métallique. Finalement ce sera le choix de la proximité qui sera fait et le LEP de la rue Camou devient le 12 avril 1988 le Lycée Gustave Eiffel, sur décision du Conseil Régional, avec l'accord des autorités de l'Education Nationale.

Symbole de réussite, d'exigence et d'audace, ce nom porte les valeurs portées par le lycée, source de fierté pour tous ceux qui seront passés et qui passeront par cet établissement.

 

Qui étaient-ils ?

  

 

Le Général Camou (1792-1868)

Le général Camou est un brillant militaire, qui a servi sous Napoléon III lors de la campagne d'Italie de 1859 en tant que général de la deuxième division de la garde impériale.

Il avait derrière lui une longue carrière de militaire puisqu'il était entré dans l'armée à 16 ans et qu'il avait déjà servi sous Napoléon 1er en tant que sergent.

En 1857 il a reçu le grand cordon de la légion d'honneur et il fut élu sénateur en 1863.

 

Gustave Eiffel (1832-1923)

Gustave Eiffel est un ingénieur qui va se spécialiser dans la construction de charpentes métalliques.

On lui doit la construction de viaducs, celui de Porto au Portugal, de Garabit dans le Cantal, mais aussi la coupole de l'observatoire de Nice ou encore la structure métallique interne de la Statue de la Liberté qui trône aujourd'hui à l'entrée du port de New York.

Son œuvre la plus emblématique sera la construction de la tour Eiffel pour l'exposition universelle de 1889.

Haute de 300 mètres, elle fut très controversée à son époque et pendant de nombreuses années, avant de devenir le symbole universel de Paris et l'un des monuments les plus visités au monde.

Actualités

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next

Nouveautés 2017-2018

Nouveautés 2017-2018

    Du nouveau pour la rentrée 2017 !   - Ouverture d'une LV2 Portugais en EIE (Enseignement Inter Etablissement). - Mise en place du...

Lire la suite

Journées du patrimoine 2016

Journées du patrimoine 2016

Dans le cadre des journées du patrimoine, l'ensemble des classes a silloné Paris à la découverte de lieux culturels et...

Lire la suite

Résultats aux examens

Résultats aux examens

En 2016, le lycée Gustave Eiffel a présenté 1/3 de ses effectifs au diplôme National du Brevet, au BEP (diplôme...

Lire la suite

Calendrier

Juillet 2017
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

Langues

Prochainement

Aucun événement

Liens

Académie de ParisEducation nationale Education nationale

Accès

Lycée Professionnel Gustave Eiffel

1 rue du Général Camou
75007 Paris
Téléphone : 01 43 17 36 00
Fax : 01 47 05 39 83

Partager